Voici un article paru dans le numéro 2 de Angers maville.